24/02/2007

Le démontage

En septembre 1991, j'ai du de nouveau déménager. Malheureusement, mon réseau était trop grand pour prendre place dans le local dont j'allais disposer. (Il manquait 1m²). Je pris donc le décision de récupèrer un  maximum et de jeter le reste. Sachant cela, un copain fut interessé pour récupèrer mon réseau. Je fis donc un marché avec lui.

Il me rendait en matériel neuf ce que je pensais récupèrer, c'est à dire voies et aiguillages; Signaux et caténaire, Tco; Pont tournant; Etc...

Tout le reste, je lui cédait gratuitement.

Comme il voulait faire du Belge, je démontai la caténaire, tous les bâtiments, et les petits accessoires.

051
 

En fait, il récupèra un réseau avec son cablage, son décor et toutes les voies. 

Ce réseau était construit semi-modulaire. Je veux dire par là que les chassis et la voie en partie cachée étaient prévus pour être démontés. La voie en partie visible, il suffisait de sectionner les rails aux joints de modules, ainsi que le décor que je coupai au moyen d'un cutter bien aiguisé.

050

Cette photo montre les modules démontés et prêts à être emportés

049

 

Ici on voit le partie du réseau qui reste à démonter. Au niveau des voies en parties cachées, il y a des joints époxy, et on distingue la coupure nette du décor ainsi que de la voie à l'avant plan, qui a été sectionnée au moyen d'un petit disque au diamant. On distingue également la seconde gare souterraine posée au sol à l'endroit ou elle était suspendue.

Ce réseau avait vécu et ne fut jamais remonté, car le copain qui en avait hérité ne le fit pas pour des raisons qui lui sont propre.

c'est dommage......

12:25 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/02/2007

Mon plus mauvais souvenir

Nous sommes en août 1991. C'est à dire un mois avant le démontage de ce réseau. Bien sûr, je savais que j'allais reconsruire un autre, mais devoir le démonter m'a fichu un sale coup au moral. Assez de larmes et découvrez quelques photos de ce réseau avant son démontage.

001

Le miroir au dessus du pont tounant me permettait de voir les locos y manoeuvrant depuis mon TCO.

 

006

 

012

 

017

 

027        
 
 


048

 

Vue de TCO. L'entièreté des voies y est représenté. Au dessus à droite la gare souterraine principale, et en dessous à droite (en blanc) le gare souterraine secondaire. En pointillé, les voies cachées.030

16:08 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/02/2007

Les améliorations

Avant de passer à la construction de mon réseau actuel, je voudrais lister les améliorations que j'ai apporté sur ce réseau.

Utilisation de TCO plutôt que des boitiers de commande d'aiguillages.

Dévers dans les courbes.

Circulation des trains en double voie.

Reliefs en "coquille" en pâte de papier (fait avec des cartons à oeufs.

Circulation en blocks automatiques avec signalisation conforme.

des gares souterraines permettant d'alterner des trains.

Choix d'une époque et une compagnie. (DB époque 3).

Le chemin de fer s'intègrant au paysage et non l'inverse.

Utilisation d'un code de couleur pour le cablage.

Aiguillages à grands et moyens rayons, avec moteurs sous table.

Tracé du réseau conçu de sorte que les trains ne donnent pas l'impression de "tourner en rond".

021
 

 

026

 

028


 

032

11:10 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/02/2007

Le décor.

Le décor du réseau, pour moi, est quelque chose d'important. Le modélisme ferroviaire est le seul à pouvoir faire évoluer des modèles réduits dans un environnement à son échelle.

Je veux dire que dans le domaine des maquettes animées, seuls les trains peuvent circuler dans des décors plus ou moins à l'échelle. Donc, la décoration du réseau pour moi, doit être à la hauteur des modèles qui y circulent. Je ne vais pas m'étendre ici sur les techniques employées, j'en parlerai lorsque je décrirai mon réseau actuel.

Les photos qui suivent montrent le réseau fin des années 80.

010

 

022

 

025

 

23:26 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

13/02/2007

Le cablage

Le cablage du réseau est une tâche ingrate et rébarbative. Beaucoup de modélistes craignent cette étape pourtant indispensable au bon fonctionnement du réseau. J'ai vite compris que soigner le cablage du réseau évite pas mal de problèmes futurs. Il faut faire des plans, même sommaires. Le principal est de s'y retrouver par la suite, ou en cas de nécessité. Il n'est point besoin de faire des shémas digne d'un ingénieur, mais des plans simples. Un code de couleur est fortement conseillé, et vous permettra de mieux vous y retrouver. Au début de la construction de mon réseau, le cablage était fait un peu nimporte comment, et il y avait des fils dans tous les sens. Lors de la reconstruction du réseau, j'ai opté pour un cablage propre, en respectant un code de couleurs. C'est beaucoup plus facile pour modifier ou dépanner si nécessaire.

S8000219
 

 

S8000223

 

Type de cablage de mon réseau. Tout y est numéroté.

12:19 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

11/02/2007

La gare souterraine

Pour pouvoir augmenter le nombre de trains en circulation, j'avais décidé de construire une gare souterraine pour y stocker des rames complètes. Cette gare était suspendue sous le réseau au moyen de tiges filetées. Je pouvais y stocker 9 rames de 4m maximum. Cette année là, il faisait une chaleur torride. J'ai construit les modules de cette gare souterraine dans une chambre bureau du premier étage,puis je l'ai installée et raccordée au réseau.

Les photos ci-dessous montrent les étapes de la construction de cette gare.

077

 

078     079

            LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT.

Lorsqu'un train s'approche de l'entrée de la gs, un "bip" en continu me préviens, ce qui me permet de sélectionner la voie. Quand le train arrive en zone d'arrêt, un autre "bip" retentit et je coupe le courant sur cette voie au moyen d'un interrupteur. De plus, un voyant m'indique sur un panneau d'affichage que la voie est occupée. A côté de mon tco, sur un panneau en fer, je mettais une barrette aimantée avec la description du train garé. Comme ça, je savais quels trains étaient stockés sur tel ou tel voies.
013

Cette photo montre l'intérieur du panneau d'affichage.

Par la suite, j'ai construit une seconde gare souterraine pour y stocker 10 rames courtes. (Autorails et automotrices par ex.)

 

12:59 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/02/2007

L'heure du choix a sonné

Puisque je recommençais mon réseau, j'ai du faire un certain nombre de choix.

En discuttant avec des amis modélistes du club, et pour être le plus réaliste possible, il fallait que le matériel roulant sur le réseau soit cohérent. J'ai dont choisi la DB époque 3. La raison est en fait très simple. Lorsque j'ai fait l'inventaire de mon matériel roulant, ce que je possèdais le plus était justement de cette époque.

Donc, j'ai définitivement retiré du réseau tout ce qui n'était pas DB ep 3 (Période entre 1946 eu 1968). Une partie est allée en vitrine, et le reste je l'ai vendu. De plus, j'ai également décidé de ne faire rouler que du matériel à l'échelle. Exit les voitures voyageurs au 100 ième.

Cetrains bâtiments et automobiles subirent le même sort. Le côté pratique de la chose, il y a eu plus de place pour du matériel neuf. l'interêt de l'époque 3 c'est que je pouvais faire cotoyer des locos électriques, vapeurs, et diesels,ce qui me pernettait de faire circulern une large palette de modèles Locos électriques à bielles par ex.

022w

Cette photo montre un exemple de matériel hétéroclite que je possèdais.

Du matériel Autrichien; Français; Italien; Hollandais; Belge; et bien-sûr de l'Allemand moderne.

12:02 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/02/2007

La reconstruction (suite).

Les plotos ci-dessous illustrent la reconstruction et les modifications apportées au réseau. La grosse erreur que j'ai faite est l'utilisation de panneaux de Linex (agglomeré), pour faire les assiettes de voies. C'est un matériau qui voile et se gondole à l'humidité. Rien de tel que des panneaux de multiplex dont les couches croisées empêchent ce phénomène.
045050
048

On voit bien ici les modules additionnels, ainsi que les nouvelles assiettes de voies.

049

Le nouveau tracé de la sortie droite de la gare de triage.

 

 

 

10:30 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/02/2007

La reconstruction

Après avoir tout cassé, il a fallu reconstruire en fonction du nouveau plan.

Les deux plans ci-dessous montrent la différence entre l'ancien tracé et le nouveau.

plancoul1w1

Ce plan ci-contre a déjà été présenté en plus grand dans une des pages précedentes.

plangd a

Comme on peut le constater, le réseau a été agrandi par l'adjonction de modules à gauche, ainsi que un module pour fermer le "U". De plus, deux modules supplémentaires à l'avant plan à gauche, m'a permis de faire une usine avec raccordement au rail.

Le plan ci-dessous montre le tracé général du réseau y compris les voies cachées.

plan des voies a

Maintenant, le tracé des voies est plus cohérent, et s'inscrit mieux dans le paysage. Le fait d'avoir des parties cachées ne donne pas l'imprèssion aux trains de tourner en rond, et une longue voie de parade permet aux visiteurs de bien observer les convois qui passent.

09:48 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/02/2007

Le renouveau.

C'est en 1985 que fut prise une grande décision. Après une grande discussion avec mon ami André conçernant une amélioration possible de mon réseau, je décidai d'apporter de grands changements. André me fit un projet afin de rendre le réseau plus réaliste et d'intègrer mieux le train dans le paysage. Comme il fallait recommencer une partie du réseau, j'ai demandé à André de venir casser et démonter ce qui était nécessaire, et ce, en mon absence. (Je ne voulais pas assister au massacre.) Voyez les photos de ce massacre.

039

 

040

 

042

 

043

 

044

 

10:47 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/02/2007

La caténaire

Je suis un amateur de locos élèctriques anciennes et aussi plus modernes. Jusqu'en 1985, le faisais rouler des trains de tous pays. Je ne me souciais guère de l'époque et de savoir si tel ou tel locos auraient pu se cotoyer. Comme je repartais sur de nouvelles bases, j'ai choisi de remplacer la caténaire Vollmer par la Sommerfeldt. Elle est beaucoup plus réaliste, mais également beaucoup plus chère. (Environ trois fois le prix de la voie). Cette caténaire est réellement tendue comme la vraie. Les fils se croisent et sont tendus par des ressorts dissimulés dans des poids et fixés sur les mats. On est loin de la caténaire d'une certaine marque dont les éléments suivent la courbure des voies et non tendus comme dans la réalité. Je peux vous affirmer que placer une caténaire demande beaucoup de précision et qu'il est impératif de respecter le modus opérandi pour son placement. Le gros inconvenient de la caténaire sur un réseau est la difficulté de l'accès à la voie. (Pour nettoyer par ex.)

031Sur cette photo vous pouvez voir une belle cassure dans la voie. Cela est du au manque de joints de dilatation. En principe pour les rails en maillechort, il faut prévoir une joint de dilatation de 1mm tous les 70-80 cm. Une telle cassure peut faire dérailler les trains.

12:35 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

01/02/2007

L'exploitation

Ce réseau est du type "dogbone" c'est à dire os de chien. En fait, c'est une fausse double voie avec une boucle à chaque extrémité. De ce fait, tous les trains se suivent en blocks automatiques. La dessus se greffe la gare principale et la gare de triage. Le block automatique est un système que j'avais acheté à l'époque chez Spiel+Hobby à Aachen. (Magasin aujourd'hui fermé). Ce systéme, entièrement élèctronique est "un block de m......) comme disaient certains, mais il fonctionne bien et est toujours en service sur mon réseau actuel. Ce block détecte les trains et les wagons graphités et empêche les trains de se rattraper.plancoul1w1

Le plan ci-dessus montre le réseau entre 1980 et 1985.

019

Cette photo montre la partie "Montagne". Les rochers, ce n'était pas vraiment ça. C'était en fait de la pâte de papier, mais plus papier que pâte. En fait, j'avais fait cette pâte avec des journaux et ceux-ci n'étaient pas assez broyés. Plus tard, j'ai fait cette pâte avec des cartons à oeufs bien trempés et bien broyés. Mélangé avec de la colle pour papier peint, cela donne un matériau très bon marché pour faire des reliefs. J'expliquerai plus tard les détails de cette technique.

14:27 Écrit par Richard dans Modélisme | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |